top of page
  • marina

Songe d'une nuit d'été de Marc Chagall


Un tableau, une histoire – épisode 2 Cet article est une histoire purement imaginaire inspirée par le tableau de Marc Chagall : Songe d'une nuit d'été


Cette fois s’en était terminé, elle allait être liée pour toujours à la bête. Celle qui l’avait enlevée de sa planète, celle qui l’exposait comme un trophée dans ce monde de terreur. Elle avait tenté de lutter, de s’enfuir, de rejoindre la Terre pour retrouver sa famille, son peuple.


Souvent elle se remémorait cette balade en forêt. Cette lueur inhabituelle qui l’avait éblouie et attirée. Ensuite, un trou noir, plus de souvenir. Impossible de comprendre comment elle avait atterri dans cet autre monde. Sans espoir de pouvoir retourner dans son univers. Lorsqu’elle s’était réveillée, il lui avait expliqué qu’elle était la femme parfaite, celle que tous les animaux de cette planète rêvaient de rencontrer : l’humaine. Il n’était pas mauvais, il était doué de la parole, ni bête, ni malveillant mais il ne la libérerait pas. Elle représentait l’espoir de cette planète, celui d’accueillir une nouvelle espèce. Ce mariage était un évènement planétaire, tous se réjouissaient de l’évolution que cette rencontre signifiait pour leur peuple.

Pour elle, c’était la fin, le cœur rempli de désespoir, les yeux perdus dans le vide, elle n’entendait même pas l’angelot rouge qui jouait de la trompette auprès de son oreille. Celui-là même qui allait la réveiller d’un terrible cauchemar.

3 vues0 commentaire

Comentários

Avaliado com 0 de 5 estrelas.
Ainda sem avaliações

Adicione uma avaliação
bottom of page